« Accepter nos émotions, pour développer une nouvelle forme d'intelligence». Daniel Goleman

L’intelligence émotionnelle est la liaison entre le cœur et la raison.

« L’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence

qui permet de contrôler ses émotions. Cela commence par la conscience émotionnelle de soi, pour permettre la maîtrise de soi. Et dans le même temps elle  nous permet de gérer les périodes de stress intense, d’être ouvert aux autres, d’être en empathie, de rester motivé et positif et de réagir adéquatement »

Acquisition tout au long de sa vie

Contrairement à l’intelligence rationnelle (le QI), elle s’acquière tout au long de la vie et peut augmenter au fur et à mesure des expériences ou d’un travail sur soi. Particulièrement utile dans le monde du travail, elle aide à prendre des décisions efficaces et à gérer les conflits. Dans le cadre d’un entretien d’embauche, la bonne gestion de nos émotions est source de réussite.

Tout dépend de la prise de conscience 

Mais ce n’est pas uniquement les émotions qui déterminent l’impact positif ou négatif, mais également ce que l’individu en fait. Autrement dit tout dépend de la relation qu’il entretient avec elles et les outils qu’il dispose pour mieux les appréhender, sans défense inutile et coûteuse.

Et en ce moment les occasions ne manquent pas !

Dans les émotions difficiles nous avons a disposition : Le Covid, la situation économique, la difficulté d’avancer, l’obligation de s’isoler, la vaccination, qui peuvent enclencher du ressentiment, de l’irritation, de la frustration.…. 

Mais aussi dans les émotions positives : une créativité potentielle, un désir d’échanger, de partager, d’innover, une nouvelle lucidité sociale et politique  …

Les émotions sont là pour nous envoyer un signal et accepter une nouvelle lucidité !

 Chaque situation nous sollicite à trois niveaux :

1- Le plan de l’ACTION 

« Que puis-je faire en ce moment dans cette situation économique ? Reproduire ? Innover ?,

2- L’utilisation de nos RESSOURCES

« Quelles qualités a mettre en œuvre en ce moment ? Qu’est-ce qui m’est agréable de faire ? Quelles qualités me donnent la joie d’agir? »

3 – Et surtout affronter nos OMBRES, notre grand DEFI

« Quel challenge, je n’ose pas affronter ? Quelle peur m’empêche d’agir ? Quelle croyance ? »

Ces trois niveaux définissent notre champ de cohérence. Et peuvent me permettent de dire « Je me sens aligné … ou pas !»

 Comment faire ? Se questionner avant d’agir !

Comment ces émotions interférèrent dans ma vie ? Comment les exprimer, les identifier, les partager, les relier à d’autres émotions plus anciennes ! Imaginer une nouvelle capacité qui pourrait se réactiver en moi ! Construire un plan d’action juste pour moi !

On a bien remarqué que la distanciation sociale a enclenché socialement un désir de partager et une créativité dans les rapports humains ! La dynamique émotionnelle est possible !

C’est pour cela que

L’intelligence émotionnelle  constitue notre GPS et nous aide  à transformer nos émotions en forces de vie !

Elle nous permet de trouver  un alignement en soi !

Apprenons a gérer notre Intelligence émotionnelle !
Partagez